Couper le cordon

par | Parentalité

L’expression « couper le cordon » se réfère au fait de « couper le cordon ombilical » qui relie l’enfant à sa mère et signifie, se séparer, se rendre totalement indépendant de quelqu’un, d’un groupe, de ses parents.

De prime abord, couper le cordon affectif avec ses enfants ou ses parents est quasi impossible. Vous pouvez vous en éloigner, le laisser libre de ses actes et choix, vous distancer affectivement  et physiquement, mais le lien demeurera toujours. 

Si le lien avec vos parents ou vos enfants est toxique, couper le cordon peut être encore plus difficile, car cela interfère avec vos blessures intérieures. 

La relation parents-enfants est pleine de rebondissements et ce, peu importe l’âge de chacun. Vous avez autant à apprendre de vos enfants que ceux-ci ont à apprendre de vous. Chaque membre de la famille est unique. Votre enfant apprend de ses amis, de ses erreurs, de ses réussites, de ses relations avec les autres adultes tout comme vous apprenez de toute relation en lien avec vous.

Votre enfant et vous êtes des êtres à part entière. Mais même s’il est impossible de couper le cordon avec votre enfant, vous avez le droit de ne pas toujours être d’accord avec lui, vous avez le droit de lui dire que ses mots ou ses actes vous font de la peine, vous avez le droit de lui dire oui ou non ou peut-être, vous avez le droit de lui dire que vous êtes fatigué, peiné, choqué, irrité!

Et votre enfant a les mêmes droits. Il a le droit de dire qu’il n’aime pas manger ceci, qu’il ne veut pas aller à son cours de natation, qu’il est fatigué après une journée d’école. Il a le droit d’avoir son espace intime, ses secrets, ses amis, sa vie. 

Votre  enfant évolue dans son propre monde et vous évoluez dans votre propre environnement. Imaginons que chacun se trouve dans une bulle; parfois, vos bulles se toucheront, parfois elles seront séparées, parfois elles éclateront. Il est important d’apprendre à votre enfant de respecter votre bulle et tout ce qu’elle contient; vos valeurs,  vos besoins, vos relations, votre éducation, vos expériences.

Si votre enfant a des goûts différents des vôtres, des aspirations éloignées de ce que vous vous imaginiez pour lui, que son chemin de vie n’est pas identique au vôtre au même âge, c’est normal! 

Et si tout cela vient vous chercher dans le plus profond de votre être, vous pouvez couper le cordon pour prendre une distance nécessaire pour réfléchir, pour vous recentrer sur vous-mêmes et sur ce que vous ressentez. Vous pouvez même « couper le cordon » pour que votre enfant ait son propre espace de réflexion. 

Ne coupez pas pour nier votre blessure, votre désaccord, votre peine, pour créer une distance dans le but de punir l’enfant par votre silence, coupez le cordon pour vous faire du bien, à vous et à votre enfant.

Un bel exercice des bonhommes allumettes est disponible au lien suivant et peut vous aider à vous distancer lorsque la situation le requière et de visualiser un bien-être pour vous et pour ceux qui vous entourent. 

https://www.youtube.com/watch?v=gtyPgUdLx6c

L’exercice peut se faire en famille aussi! Prenez soin de vous!

Une famille sur la route

Rejoignez notre groupe facebook pour suivre nos aventures
Share This
%d blogueurs aiment cette page :